facebook-domain-verification=dls339yg5hb8sp4b1rbstaycwa8qp5
top of page

Dans ce blog, René Dumonceau publie des articles en rapport avec son courant de pensée. 

 

Comme le dit Yves Duteil

"Il faut rêver le monde plus beau qu'il n'est, en espérant qu'il le devienne".

Abonnez-vous à la newsletter

Merci de vous être abonné !

De mystérieux signaux extraterrestres se déclenchent chaque seconde dans l'univers



3 têtes d'aliens à peau couleur émeraude

Les signaux extraterrestres ont toujours été au cœur de la curiosité humaine, et une nouvelle étude menée par des scientifiques du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (CfA) apporte des découvertes fascinantes. Selon cette recherche, des sursauts radio rapides, également connus sous le nom de Fast Radio Bursts (FRB), qui pourraient potentiellement être des "signaux de civilisations extraterrestres avancées", se produisent chaque seconde dans notre univers. Cela soulève d'innombrables questions sur leur origine et leur signification.




L'énigme des Fast Radio Bursts (FRB)


Les FRB sont des phénomènes cosmiques mystérieux. Les astronomes n'ont découvert que quelques douzaines de ces FRB, et pourtant, ils n'ont toujours pas compris ce qui provoque ces rapides et puissants sursauts radioélectriques. Certains avancent l'hypothèse qu'il s'agit de signaux extraterrestres, tandis que d'autres pensent qu'ils résultent d'une combinaison de phénomènes cosmiques encore non identifiés. La vérité est que leur origine demeure un mystère non résolu.




Une étude révolutionnaire


Cependant, une étude récente menée par deux astronomes du CfA pourrait apporter des éclaircissements sur la fréquence de ces FRB dans l'univers. Ils ont entrepris de déterminer le nombre de FRB qui devraient se produire dans l'univers observable. Les résultats de leur recherche sont étonnants et révèlent des implications profondes pour notre compréhension de l'univers.




La profusion de signaux (extraterrestres) mystérieux


Les travaux de ces scientifiques indiquent qu'au moins un FRB est produit quelque part dans l'immensité cosmique chaque seconde. Cette conclusion est véritablement fascinante et bouleverse nos idées préconçues sur la fréquence et l'origine ces signaux. Pour Anastasia Fialkov, du CfA, qui a dirigé l'étude, cette révélation est comparable à imaginer le ciel rempli de flashs, comme si des paparazzis photographiaient inlassablement une célébrité.




Des signaux sous forme d'ondes radio


Ce qui distingue ces signaux mystérieux, c'est qu'ils se manifestent sous forme d'ondes radio, invisibles à l'œil nu. Cela complique considérablement leur détection et leur étude, mais cela n'en diminue pas l'importance.



photo de la  structure filamentaire des galaxies
Les points bleus de cette image d'artiste de la structure filamentaire des galaxies qui s'étend sur tout le ciel sont les signaux supposés des FRBs. Crédit photo : CfA


L'éclairage de FRB 121102


Pour parvenir à cette conclusion surprenante, Fialkov et son collègue Avi Loeb se sont appuyés sur FRB 121102, un sursaut radio rapide situé à des milliards d'années-lumière de la Terre. Ce FRB a captivé l'attention des chercheurs car il a émis des signaux répétés depuis sa découverte en 2012, permettant ainsi une étude beaucoup plus détaillée que les autres FRB.




Les implications de cette découverte


L'existence répandue des FRB dans l'univers soulève d'importantes questions sur leur origine et leur signification cosmique. Les scientifiques demeurent incertains quant à la cause précise de ces phénomènes, mais ils s'accordent pour dire que la plupart des FRB proviennent de galaxies situées à des milliards d'années-lumière de la Terre.




Vers une meilleure compréhension de l'univers


Une des principales théories suggère que les FRB pourraient être le résultat de jeunes étoiles à neutrons en rotation rapide, dotées de champs magnétiques extrêmement puissants. Cependant, que leur origine soit entièrement comprise ou non, les FRB continuent de susciter un grand intérêt dans le domaine de l'astronomie et de la recherche cosmique.




Un outil pour explorer l'univers


Les FRB pourraient également jouer un rôle crucial en tant que sonde de matière sur d'immenses distances cosmiques. Selon le CfA, ces signaux pourraient nous aider à mieux comprendre la matière intermédiaire, capable de brouiller le signal du fond diffus cosmologique (CMB), le rayonnement résiduel du Big Bang.




Des perspectives captivantes


L'étude menée par Fialkov et Loeb, expliquant ces résultats, a été publiée dans le numéro du 10 septembre 2017 de The Astrophysical Journal Letters, et elle ouvre de nouvelles perspectives passionnantes pour la recherche cosmique et notre quête de compréhension de l'univers.




Conclusions


Les signaux extraterrestres mystérieux, les FRB, restent un domaine de recherche fascinant qui nous rappelle à quel point l'univers recèle de mystères inexplorés.



Source : publié en anglais le 20/04/2022 sur ancien-code.com - Adapté en français et relayé par René Dumonceau



signature d'articles de ce blog





Comments


bottom of page